Maîtriser sa Respiration pour Respirer la Forme

Comment Respirer ?

La santé, la performance physique, le bien-être, c’est ce qui me passionnent depuis 2012.

Et inévitablement, la respiration fait partie des paramètres d’une hygiène de vie incontournable.

Donc, j’ai appliqué des exercices de respiration trouvés dans certains livres de remise en forme/bien-être et sur Internet.

Ces méthodes de respiration populaire sont la respiration diaphragmatique, la cohérence cardiaque, la respiration abdominale, prendre de grandes inspirations

J’en avais ressenti quelques bienfaits en les pratiquants.

Mais, j’étais toujours autant stressé.

Et je n’arrivais toujours pas à calmer ma respiration.

Surtout, dans des situations stressantes, ces exercices de respiration ne m’aidaient pas à reprendre le contrôle de moi-même.

Pourtant, quand intuitivement je respirais librement, il m’arrivait de ressentir cette sensation de calme.

Et le plus étrange, c’est que cette façon de respirer était en contradiction avec les idées reçues sur la respiration que j’avais apprises.

Pendant plusieurs mois, je me suis donc investi sur ce sujet pour mieux comprendre ce phénomène.

Le Système Respiratoire

La respiration, ou la ventilation pulmonaire, fait partie des besoins physiologiques de l’organisme, dans lequel l’air entre dans les alvéoles pulmonaires.

Elle est la première sur cinq étapes consécutives dans la fonction respiratoire.

Après l’inspiration, c’est entre les alvéoles pulmonaires et le sang qu’à lieux les échanges d’Oxygène et de gaz carbonique (CO²).

Le sang après avoir évacué le gaz carbonique (CO²) et récupéré le dioxygène (Oxygène), est éjecté dans l’aorte et dépend de la fonction cardio-vasculaire.

Ce sang qui après ces échanges gazeux part du cœur, se retrouve dans le réseau artériel est distribué vers tous les tissus et les organes du corps.

Ainsi, le sang artériel riche en Oxygène qui partaient des poumons et du cœur, entre dans la phase de la respiration cellulaire.

Les cellules vont alors utilisaient le sang comme moyen de récupérer le dioxygène et rejeter le déchet du dioxyde de carbone (CO²), afin de produire de l’énergie (ATP= le carburant des cellules)

Ce sang appauvris en dioxygène et riches en dioxyde de carbone, retourne aux poumons par voie veineuse (retour veineux), et est évacués part l’expiration.

Ainsi recommence un nouveau cycle !

La Respiration Cellulaire

Aujourd’hui, après mes recherches, j’ai compris pourquoi et comment respirer pour être en meilleure forme avec ce que j’appelle…

La Trinité Moléculaire De La Respiration

Quand on parle de respiration, on pense toujours à l’oxygène.

Mais c’est seulement une molécule parmi les deux autres qui sont autant indispensables pour une bonne respiration des cellules.

Car une bonne respiration ne se résume pas simplement à faire pénétrer de l’air dans ses poumons…

L’étape finale dans la respiration, c’est que l’Oxygène pénétré dans les poumons arrive jusqu’aux cellules.

Ainsi, les deux autres molécules vont être responsable de correctement ravitailler les cellules en oxygène depuis les poumons.

Pour cela, la deuxième molécule qui permet une bonne circulation sanguine afin d’apporter l’oxygène jusqu’à la cellule, c’est l’Oxyde Nitrique.

En plus de participer à la défense du système immunitaire, elle permet de dilater les poumons et les vaisseaux sanguins.

C’est pour ça qu’on retrouve des dérivés d’Oxyde Nitrique dans des traitements médicamenteux contre l’hypertension et l’impuissance

Et puis la troisième molécule a tous simplement le rôle vital de relâcher l’oxygène de l’hémoglobine à proximité de la cellule.

On appelle cela l’effet Bohr.

Et la molécule qui permet ce phénomène, considérait à tort comme « indésirable » pour l’organisme, c’est le CO² !

Les Méthodes de Respiration

Respiration abdominale

Le stress influence sur notre façon de respirer.

Notamment en accentuant une respiration partielle par la cage thoracique.

C’est pourquoi on entend parler de faire des respirations abdominales pour compenser la respiration thoracique.

Si cela peut apporter un bienfait sur le court terme, en revanche, cela peut créer d’autres complications.

En effet, une respiration complète mobilise le ventre et la cage thoracique.

Cela permettant de mobiliser tous les muscles profonds participant à la respiration, avec notamment le diaphragme.

Respirer qu’avec la partie du ventre n’est donc pas une respiration complète.

D’autant plus que la respiration abdominale peut également aggraver le mal de dos, à cause de l’arrondissement excessif des lombaires.

Respiration Wim Hof

De base, la méthode de respiration Wim Hof consiste à pouvoir résister au froid extrême dans des bains glacés.

Inévitablement, cela donne un coup de stress énorme à l’organisme.

Pour se préparer à cela, la méthode Wim Hof consiste à pratiquer des exercices de respiration d’hyperventilation consistant à créer volontairement un état de stress.

L’organisme est alors boosté d’adrénaline dont les effets sont d’accroître les capacités physiques pour faire face à des efforts intenses.

Ce stress intense va également augmenter la sécrétion de la dopamine, appelée « l’hormone du bonheur » et qui est connue pour être responsable des addictions, notamment des drogues.

Si sur le court terme la méthode Win Hof et les bains glacés procurent un sentiment de bien-être, sur le long terme cela peut favoriser l’installation d’un état de stress chronique.

En particulier en augmentant le taux de cortisol, qui est une autre hormone de stress, avec des effets sur le long terme.

Aujourd’hui, comme je l’ai expliqué dans l’article «Stress et Rhumatisme», on sait que le stress avec des taux excessivement élevé en cortisol est responsable de générer des problèmes de santé (diabète, obésité, inflammation chronique, troubles psychiques…).

le stress perturbe la respiration avec une hyperventilation

Par ailleurs, l’hyperventilation, qu’elle soit naturelle par le stress ou volontaire par une méthode de respiration, créer un déséquilibre entre Oxygène et CO².

L’hyperventilation diminue le taux en CO² dans l’organisme.

Or, l’organisme a besoin de CO² pour libérer correctement l’Oxygène à proximité des cellules.

C’est ce qu’on appelle l’effet Bohr.

Ainsi, moins il y a de CO², et moins les cellules reçoivent de l’oxygène.

De plus, l’hyperventilation stimule les mécanismes de stress de l’organisme en activant le système nerveux sympathique (augmentation du rythme cardiaque, élévation du tonus musculaire, digestion ralentie…).

Pour moi, la méthode Win Hof est sans doute utile pour affronter des situations extrêmes de courte durée.

Mais ce n’est clairement pas une méthode de respiration que j’utilise quotidiennement pour diminuer le stress et améliorer mon sentiment de bien-être.

La cohérence cardiaque

L’idée de la cohérence cardiaque est de rééquilibrer la respiration entre l’inspiration et l’expiration.

L’exercice basique et populaire de la cohérence cardiaque est d’alterner tous les 5 secondes l’inspiration et l’expiration, pendant 5 minutes.

Respirer avec ce tempo va influencer l’équilibre entre le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique.

En état de stress le corps est en hyperventilation, c’est-à-dire qu’il inspire beaucoup plus qu’il expire.

Rééquilibrer la durée de l’inspiration avec l’expiration permet de diminuer l’hyperventilation, et par conséquent, l’état de stress physiologique et psychologique.

J’utilise cet exercice de respiration pendant mes entraînements entre mes séries.

C’est un exercice très simples et peut apporter beaucoup de bienfaits pour ceux qui sont en hyperventilation.

Comme diminué le stress, rééquilibrer le rythme cardiaque, améliorer sa concentration, être plus endurant à l’effort

En revanche, si on veut vraiment booster son métabolisme à un plus haut niveau, la cohérence cardiaque n’est pas suffisante.

De même que en cas de stress chronique, la cohérence cardiaque peut avoir ses limites.

Respiration Contre le Stress

Maîtriser sa respiration, c’est maîtriser son stress et toutes les réactions physiologiques qui l’accompagnent.

Apprendre à respirer est donc quelque chose de puissant pour rester maître de Soi.

En situation de stress, le corps enclenche les mécanismes de défenses avec l’hyperventilation.

Si en état de stress l’organisme est en hyperventilation avec beaucoup plus d’inspiration que d’expiration, pour revenir à un état de calme, il faut donc faire l’inverse.

C’est-à-dire qu’il faut expirer au moins le même temps que l’inspiration pour retrouver un équilibre.

D’où l’exercice de la cohérence cardiaque.

Seulement voilà, un état de stress chronique peut avoir « bloqué » le diaphragme et malgré la cohérence cardiaque, il peut être encore difficile de retrouver une respiration calme.

Dans ce cas, l’idée est d’expirer le double que l’on inspire.

Si j’inspire 5 secondes, alors j’expire 10 secondes.

Cet exercice va grandement améliorer l’oxygénation des cellules grâce à l’effet Bohr.

De plus, c’est dans l’expiration que le système nerveux parasympathique est stimulée.

Cela permettant de relâcher les muscles, de favoriser une bonne digestion, de calmer le mentale, d’améliorer le sentiment de bien-être.

Mais cet exercice va aussi entraîner l’organisme à tolérer le CO².

Plus le corps à la capacité de tolérer le CO², mieux il sera oxygéné et plus les cellules seront en bonne santé.

Maîtriser sa Respiration avec le Protocole R.A.M.E

Pour diminuer le stress qui perturbe la respiration, augmente les douleurs articulaires et raidis les muscles, j’ai créé le Protocole R.A.M.E.

respirer la forme avec le protocole RAME

Ce protocole me permet quotidiennement de gérer le stress et de rester en forme.

En plus d’inclure des exercices de respiration, ce rituel comprend différents programmes de gym douce qui ne nécessitent aucun matériel et est adaptée à tous niveaux.

Après mon expérience et mes recherches sur la respiration, dans ce guide « Protocole R.A.M.E », je présente :

  • Une méthode de respiration méconnue et pourtant tellement efficace contre le stress.
  • Des techniques pour sécréter naturellement de l’Oxyde Nitrique afin d’aider à réguler ton système cardio-vasculaire.
  • La maîtrise de ta respiration pour te relaxer en 4 étapes.
  • Un protocole d’entraînement pour accroître ton sentiment de bien-être en moins de 15 minutes par jour.
  • Des astuces qui vont booster ton métabolisme cellulaire et te faire brûler plus de calorie.
  • Une meilleure Oxygénation Cellulaire grâce aux exercices de respiration pour bénéficier de l’effet Bohr avec le CO².
  • Plusieurs dizaines de progressions pour réussir à maîtriser ta respiration et à améliorer ta qualité de vie.
  • Des conseils en nutrition pour optimiser ton Oxygénation Cellulaire et t’éviter les erreurs des régimes alimentaires.
  • Un guide de la respiration pour découvrir pourquoi et comment mieux respirer afin d’avoir une solution anti-stress disponible 24h/24 et 7 jours/7 !

L’Art De La Respiration

Il y a énormément de chose à découvrir et à dire sur la respiration.

Mais beaucoup n’ont pas forcément le temps de s’investir plusieurs heures par jour pendant des mois sur ce sujet.

Sans parler de la complexité anatomique et physiologique dès qu’on rentre un peu plus en profondeur dans la respiration.

Cependant, dans le guide « Protocole R.A.M.E », j’ai fait en sorte d’ajouter seulement les principes pour comprendre pourquoi et comment bien respirer.

J’ai fait une synthèse de mes recherches pour rendre ce contenu accessible à tout le monde.

Et surtout, j’ai établi un protocole simple à suivre pour que les plus novices au sujet de la respiration puissent commencer à s’entraîner sans plus attendre.

Et surtout, pour avoir des résultats rapidement !

Tu peux avoir la meilleure alimentation, l’entraînement idéal, vivre dans un environnement sain, avoir des relations affectives chaleureuses… si tu ne maîtrises pas ta respiration, tu ne peux pas espérer vivre en pleine forme.

La Respiration Masquée

Il y a des méthodes de respiration avec laquelle on favorise volontairement une hypoxie avec une hypercapnie, dont l’intérêt est de diminuer l’hyperventilation à cause du stress.

Cela permet également d’améliorer la tolérance au CO² pour optimiser la respiration cellulaire grâce à l’effet Bohr.

De la même manière que la respiration avec le port du masque créer une hypoxie avec une hypercapnie.

À la différence que les exercices de respiration se font sur de courtes durées (plusieurs minutes), contrairement au port du masque qui peut être prolongé sur plusieurs heures.

Et par ailleurs, il y a une grande différence entre respirer de l’air libre et respirer de l’air confiné dans son propre masque.

Qui d’entre nous aurait pu imaginer avoir l’obligation de porter des masques, même dans des endroits publics et en plein air ?

Pourtant, les plus croyants étaient les mieux préparés à cette atteinte de la liberté individuelle.

Car on peut lire dans un hadith où Ibn Abi Hadjala transmet un messager de Dieu en indiquant que la bête (fin des temps) mettra sur le nez des non-croyants une marque qui assombrira leurs visages.

Oleg de Normandie a fait cette similitude entre le port du masque et les prophéties des religions abrahamiques.

Pour certains, l’obligation du port du masque contre leur propre volonté on en effet était une marque d’obéissance illégitime.

Contrairement à d’autres où cela était considérait comme un devoir civique à respecter pour le bien commun.

Quoi qu’il en soit, respirer avec un masque sur plusieurs heures est responsable de causer chez des personnes en bonne santé des troubles de la respiration, des pertes de connaissance, des maux de tête

Et ces symptômes sont particulièrement plus significatifs chez les enfants.

Sans parler des atteintes psychologiques perturbant leurs développements intellectuels, leurs croissances et leurs intégrations sociales.

Quand dans une même classe mixte, on obligé les enfants de plus de 6 ans à porter le masque et les autres non, cela révèle des mesures sanitaire pas très cohérent…

Sans parler que ces mesures appliquées aux enfants vont faciliter leurs tolérances à une docilité de plus en plus contraignante et dangereuse pour leurs libertés.

La psychologue Marie Estelle Dupont tire la sonnette d’alarme sur les conséquences des mesures sanitaires, et en particulier avec l’obligation du port du masque, qui se manifeste chez les enfants.

Ne plus être en droit de respirer comme on veut, alors que la respiration est la fonction vitale pour survivre, c’est qu’il existe un très grand danger pour notre existence.

Mais ce danger vient il du virus, ou de l’autorité qui applique ces mesures ?

Sur ce, forme à toi,

Joffrey

Image par défaut
Joffrey

Fondateur de la méthode de Remise en Forme "FormAthlète"

Laisser un commentaire